Le Ministre CLERFAYT étend les aides régionales aux entreprises de l'économie sociale

Les entreprises d’économie sociale occupent une place à part entière dans l’économie bruxelloise : productions locales, petite restauration, recyclage, réparation, logistique, services, etc.

Le Ministre de l’Emploi Bernard Clerfayt a voulu les aider à faire face à la crise sanitaire : «Il n’était pas normal, qu’en raison de leur statut, elles ne puissent avoir accès aux mesures de soutien mises en place en Région bruxelloise».

Covid-19 : 400.000€ pour aider les entreprises d’économie sociale d’insertion

Sur proposition de Bernard Clerfayt, Ministre bruxellois de l’Emploi, les entreprises sociales d’insertion affectées par les mesures d’urgence pour limiter la propagation du Covid-19 pourront bénéficier d’une prime unique de 4.000€ par unité d’établissement. La prime fait partie d'un ensemble plus large de mesures destinées à soutenir les acteurs de l’économie sociale d’insertion en ces temps difficiles.

La Région lance un appel à projets pour lutter contre la discrimination à l’embauche

Sexe, origine, âge, handicap ou encore orientation sexuelle, tout le monde n’a pas les même chances d’accéder à l’emploi en Région bruxelloise.

Une récente étude d’Actiris indique que 69% des personnes qui signalent une discrimination à l’embauche sont des femmes.

Pour lutter contre la discrimination à l’embauche, et promouvoir la diversité sur le marché de l’emploi, la Région lance un appel à projets d’un montant de 750.000 euros.

La Région lance un appel à projet pour développer l’économie sociale

Afin d’accentuer la transition économique et d’augmenter le taux d’emploi des Bruxellois, certains projets doivent être aidés. C’est pourquoi, Bernard Clerfayt et Barbara Trachte ont débloqué un budget d’un million d’euros pour soutenir les structures et entreprises de l’économie sociale. Les lauréats pourront bénéficier d’un soutien financier pouvant atteindre 80.000€.

Un accord-cadre avec le secteur de l'ICT a été conclu en Région bruxelloise

Aujourd’hui, le Gouvernement bruxellois est fier d’annoncer la conclusion d’un nouvel Accord-Cadre, celui du secteur de l’ICT (Information et Communication Technologies).

Un secteur-clé pour l’avenir des Bruxellois et des Bruxelloises. La digitalisation de notre économie est en route, et avec elle la création de nouveaux emplois, de nouvelles compétences, mais aussi l’évolution de compétences déjà acquises par les travailleurs. Il est donc primordial de pouvoir former les Bruxellois et les Bruxelloises aux métiers de demain.