À Bruxelles, l'indexation du prix des titres-services est sur la table

Interview de Bernard Clerfayt donnée à l'Écho à propos des titres-services

Extraits de l'article paru dans l'Écho

Bernard Clerfayt (DéFI) veut diviser par deux la croissance annuelle du coût des titres-services supporté par la Région bruxelloise. […]

"L'objectif est de maîtriser la masse budgétaire. On ne peut pas continuer à avoir un taux de croissance annuel de 7 ou 8% du budget alloué aux titres-services alors que les ressources de la Région ne croissent que de 2%. Il faut limiter la croissance de cette charge à 4% tout en veillant à ce que cela n'entraîne pas un retour du travail au noir", annonce le ministre bruxellois de l'Emploi Bernard Clerfayt (DéFI) au sujet de la réforme qui pend au nez du secteur des titres-services.

[…] L'enveloppe de 206,7 millions d'euros en 2015 atteint 226,5 millions pour l'année 2020, soit une augmentation de 20 millions en six ans. "Cela s'explique par l'inflation: le remboursement de chaque titre par les pouvoirs publics augmente chaque année. Et par le succès croissant des titres-services."

[…] "La grande question qui se pose maintenant est de savoir comment les Régions peuvent supporter de telles croissances de charge d'un système dont le retour en recettes via les cotisations sociales et les déclarations d'impôts profitent surtout au Fédéral", résume le ministre amarante, qui plaidera, dans le cas d'une éventuelle 7e réforme de l'État, pour une progressivité de la dotation accordée aux Régions en fonction des effets de retour dont bénéficie le Fédéral.

[…] L'augmentation des coûts pourrait être répartie de manière plus équilibrée entre l'usager qui paie son chèque et le budget régional financé par le contribuable", estime Bernard Clerfayt

Lire l'article complet sur le site de l'Echo (payant)