Ministre de la Simplification administrative

La simplification administrative est une préoccupation permanente. Elle concerne toutes nos administrations et organismes de services publics bruxellois, régionaux ou locaux. L'objectif du Ministre de la simplification administrative est l’amélioration du service aux citoyens et aux entrepreneurs bruxellois, usagers des services publics.

La simplification administrative est le fil conducteur vers un service aux citoyens plus simple, plus accessible.

La dématérialisation des supports administratifs, les guichets virtuels, les plateformes de services en ligne sont autant de moyens mis en place pour plus de fluidité et de transparence des interactions entre les utilisateurs et les services.

Citoyens, commerçants et entrepreneurs sont aussi les acteurs de la transition numérique. Celle-ci favorise la simplification administrative. Dans le contexte de crise sanitaire, les outils en ligne pour communiquer avec les services publics s'avèrent incontournables.

Le Ministre Bernard Clerfayt, en charge de la simplification administrative, considère que ces évolutions indispensables supposent des accompagnements favorisant l’inclusion numérique de tous.

 

Easybrussels - accès au site web de l'agence bruxelloise pour la simplification administrative

L’agence de service public Easybrussels assure la transversalité et rend opérationnelle la politique initiée par le Ministre en charge de la simplification administrative. Répondre aux besoins des administrations tout en plaçant l’usager au centre de la relation administrative, telle est la vision du Ministre.

Axes opérationnels de l’action politique du Ministre :

  • Réaliser un inventaire des besoins des administrations régionales et communales
  • Proposer et promouvoir un plan d’action 2020-2025
  • Accompagner la mise en place du plan au niveau régional comme au sein des pouvoirs locaux et communiquer en direction des usagers

Quelques exemples de mesures envisagées :

  • Favoriser la prise de rendez-vous en ligne et l’utilisation des nouveaux canaux tels que les chatbots, les guichets virtuels, etc.
  • Coordonner une stratégie web régionale
  • Simplifier les formulaires et généraliser leur dématérialisation
  • Adopter l’eBox (centralisation des documents numérisés pour favoriser l’échange d’informations)
  • Proposer des formations aux outils numériques et soutenir le travail de terrain pour en faciliter l'accès

« Only Once » est sur les rails : collecte unique de données, simplification des formulaires, digitalisation

D’ici au 1er janvier 2021, pour 462 formulaires des administrations de la Région bruxelloise, le principe de la collecte unique de données sera d’application. Plus besoin de renseigner encore et encore les mêmes données.

L’Ordonnance « Only Once » est une étape significative sur la voie de la simplification administrative.

Concrètement, les services publics bruxellois utiliseront le numéro de Registre national ou le numéro d’entreprise pour l’identification des personnes physiques ou morales.  Ils devront également réutiliser les données disponibles dans les sources authentiques avant de les demander aux citoyens.

Enfin, en leur conférant une valeur égale aux formulaires papier, l’utilisation des formulaires électroniques sera renforcée. A l’instar de la déclaration fiscale en ligne, certains champs pourront donc être pré-remplis.

Only Once : la collecte unique des données devient un principe de fonctionnement des administrations en Région bruxelloise.

Quelques points d'actualité à propos de la simplification administrative