De plus en plus sensibles à la maltraitance animale, les Bruxellois n’hésitent pas à porter plainte

De plus en plus de plaintes pour maltraitance animale à Bruxelles

189 plaintes pour maltraitance animale ont été enregistrées en 2019 par Bruxelles-Environnement, l’organisme compétent en Région Bruxelloise. Des chiffres en constante augmentation.

«Cela veut surtout dire que d’une part, les citoyens identifient clairement à qui s’adresser pour déposer une plainte et d’autre part, que les Bruxellois sont de plus en plus sensibles à la condition animale », souligne Bernard Clerfayt, Ministre bruxellois du Bien-être Animal.

Il existe différents cas pour lesquels un animal peut être saisi : animaux maltraités, sous-alimentés, malades, etc.

30 saisies pour un total de 70 animaux ont été effectuées. Une fois saisis, ces animaux sont confiés à un refuge dans l’attente de la décision de destination. Cette décision est prise par les inspecteurs de Bruxelles Environnement et doit intervenir dans les deux mois de la saisie.

Témoin d’une situation de maltraitance animale ou envie d’être mieux informé ? Consultez le site de Bruxelles-Environnement.