Un accord-cadre avec le secteur de l'ICT a été conclu en Région bruxelloise

Aujourd’hui, le Gouvernement bruxellois est fier d’annoncer la conclusion d’un nouvel Accord-Cadre, celui du secteur de l’ICT (Information et Communication Technologies).

Un secteur-clé pour l’avenir des Bruxellois et des Bruxelloises. La digitalisation de notre économie est en route, et avec elle la création de nouveaux emplois, de nouvelles compétences, mais aussi l’évolution de compétences déjà acquises par les travailleurs. Il est donc primordial de pouvoir former les Bruxellois et les Bruxelloises aux métiers de demain.

Un accord-cadre avec le secteur ICT a été conclu en région bruxelloise

BRUXELLES, Belgique - 18 février 2020 : Ce mardi, les Ministres du Gouvernement bruxellois, de la Commission communautaire française et les représentants du secteur ICT (Information & Communication Technologies) ont officialisé la conclusion de l’Accord-Cadre ICT au travers d’une signature dans les bâtiments du Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale. Cet accord porte à 8 le nombre d’Accords-Cadres conclus entre le Gouvernement et les secteurs actifs à Bruxelles via le Service de Facilitation sectorielle du Conseil.

La courbe du taux de chômage continue de fléchir

Extraits de l'article publié par La Libre

[…] Les statistiques annuelles de l’Office régional de l’emploi révèlent qu’en cinq ans, le chômage global a baissé de plus de 20 % en Région bruxelloise.

[…] “Depuis 2014 la courbe du taux de chômage en Région bruxelloise continue de fléchir, les chiffres de 2019 le confirment”, se réjouit Bernard Clerfayt (Défi), ministre bruxellois de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

Bruxelles, «futur bassin d’emploi du pays»

Extraits de l'article publié dans Le Soir

Le taux de remplacement de la population active de la Région sera le seul du pays à être positif. Mais pour capter les nouveaux emplois créés dans et en dehors de Bruxelles-Capitale, il faudra se former, insiste Bernard Clerfayt.

[…] « Malgré le boom démographique et l’augmentation de la population active, la baisse du chômage continue », souligne Bernard Clerfayt (Défi), ministre bruxellois de l’Emploi et de la Formation.

Lipton Forest : 84% des travailleurs licenciés optent pour une validation des compétences

L’usine Lipton de Forest fermera définitivement ses portes le 31 décembre prochain. Dans ce cadre un plan social qualifié d’équilibré par les syndicats a été approuvé tant par la direction que les syndicats.

126 travailleurs étaient occupées par l’usine Lipton située sur le site de Forest. Dans le cadre du Plan social qui a été adopté, l’ancienneté des travailleurs a été  prise en compte et chacun d’entre eux repart avec une prime, qui va au-delà des indemnités légales prévues dans ce genre de situation.