La Région bruxelloise ancre le principe « only once » dans ses procédures administratives

Bruxelles, le 12 décembre 2019 – Sur proposition de Bernard Clerfayt, Ministre en charge de la Simplification administrative, le gouvernement bruxellois a adopté un avant-projet d’ordonnance baptisé « only once », visant à garantir le principe de la collecte unique des données. L’objectif :  simplifier drastiquement la vie du citoyen dans ses interactions avec les administrations bruxelloises.

MolenGeek et Proximus collaborent pour l’emploi numérique

Extrait de l'article publié par BX1

L’incubateur de start-ups et l’entreprise de télécommunications s’engagent pour améliorer l’emploi et stimuler l’esprit d’entreprise auprès des “jeunes talents formés à MolenGeek qui n’ont pas nécessairement un parcours scolaire typique“, s’est enthousiasmé Ibrahim Ouassari, co-fondateur de MolenGeek, lors d’une conférence de presse en commun avec le président du conseil d’administration de Proximus, Stefaan De Clerck, et le ministre bruxellois de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de la Transition numérique, Bern

EasyBrussels : simplifier, faciliter et inclure

Nous sommes 80% de Bruxellois à utiliser les outils numériques, ne fût-ce qu’à travers notre smartphone. L’accès aux services publics via les guichets numériques réduit le temps d’interface pour le citoyen connecté si les données sont centralisées et l’ergonomie étudiée.

Pour ceux d’entre nous qui éprouvent plus de difficultés, il faut des solutions tout en leur permettant de bénéficier d’apprentissages, pour une transition numérique inclusive.

Dans le cadre des journées Digital First : premières balises pour la stratégie numérique

Digital First : deux journées pour informer, échanger et rencontrer autour des nouvelles technologies du numérique. Les développeurs, l’industrie du numérique et les services étaient présents ces 16 et 17 octobre sur le site de Tour & Taxi pour multiplier les opportunités d’échange de connaissances et pour élargir leurs réseaux.

«À Bruxelles, 10% de la population n’a pas accès à internet»

Extrait de l'article paru dans L'Avenir ce 17 octobre 2019

10% environ de la population bruxelloise n’a pas accès à l’ordinateur et internet à la maison. Cette proportion était de 16% en 2010. Quels facteurs qui y mènent? […] Les EPN sont une des solutions. La Région leur prévoit un label de qualité. Un groupe de travail «inclusion numérique» a été mis sur pied. On va aussi lancer un appel à projets pour davantage d’EPN mobiles, car les personnes à mobilité réduite sont difficiles à toucher.

Migration de wifi.brussels en novembre

Extraits de l'article paru dans La Capitale du 24 octobre 2019

Wifi.brussels, le réseau wifi gratuit de la Région bruxelloise est né en 2016. […] La plate-forme qui héberge les comptes utilisateurs n’a pas été prévue pour un nombre aussi élevé d’usagers. Elle arrive à saturation et doit être upgradée. La migration était prévue le 26 septembre 2019. Mais, comme l’avait annoncé en septembre le ministre bruxellois en charge de la Transition numérique Bernard Clerfayt (DéFI), ce transfert a connu quelques retards. […] La migration se fera le 4 novembre 2019 à 10h.

Ministre de la transition numérique

Pour le Ministre Bernard Clerfayt, la politique régionale bruxelloise d'accompagnement et de valorisation de la transition numérique est un moyen d’améliorer le bien-être et l’employabilité des Bruxellois, comme le dynamisme de nos entreprises.

Les bénéfices pour les citoyens et les entreprises

  • Améliorer la qualité de vie à travers des innovations technologiques
  • Libérer le temps en optimisant les interactions avec les services aux Bruxellois
  • Créer de nouvelles opportunités économiques, notamment grâce aux applications de l’intelligence artificielle (IA)
  • Protéger les citoyens et leurs données personnelles

Un concept et des appuis

Le concept de smart city convoque l’essentiel des moyens et des valeurs à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs de la transition numérique. Dans la cité intelligente, les citoyens et les entreprises sont au centre des préoccupations et le développement durable, humain, économique est la finalité.

Pour mener à bien sa politique, le Ministre s’appuiera sur le Centre informatique régional (CIRB) et IT Coordination du SPRB, avec la collaboration de tous les départements informatiques des administrations régionales et locales et en établissant des partenariats avec des acteurs privés qui répondront aux objectifs fixés par la Région.

S’agissant de l’action publique, c’est à travers nos administrations que la stratégie de transformation digitale s’opérera au bénéfice des citoyens : place centrale de la gestion des données pour servir et protéger les citoyens et préparation à l’utilisation de l’IA dans les services.

La matière première : les données

  • Mise en place d'une politique cohérente et transparente de gestion des données de l'Open Data
  • Protection des données personnelles (RGPD) dans le cadre de la gestion de ces données
  • Alimentation continuée des bases de données existantes telles que le réseau de cartes URBIS

Continuer la transformation de la gouvernance et des services

  • Favoriser la mise en place des guichets virtuels citoyens ;
  • Soutenir les administrations aussi bien régionales que locales dans le processus de transformation digitale
  • Rationaliser les processus de renseignement des données par les usagers des services publics (Once Only).
  • Réaliser les bons partenariats avec le secteur privé pour atteindre les objectifs.

Accompagner, former, susciter

L’objectif est d’exploiter les opportunités offertes par les technologies de l’information, les réseaux et l’intelligence artificielle tout en réduisant une fracture numérique :

  • Côté citoyens : assurer aux citoyens les plus touchés par la fracture numérique un accès à des lieux équipés et un accompagnement adapté (demandeurs d’emplois, seniors, personnes précarisées, ….) mais aussi préparer toute la population à l’arrivée de nouvelles technologies qui vont révolutionner notre société (comme l’intelligence artificielle, l’open data, etc.)
  • Côté entreprises : développer et  consolider des pôles de compétence en collaboration avec les services et organismes régionaux et les initiatives privées pour rapprocher et optimiser les talents au service des entreprises.